Accueil / Actualités / Actu internationales / Année noire pour la culture de l’ail

Année noire pour la culture de l’ail

Une année problématique pour la culture de l’ail.

L’année 2018 a été très problématique pour l’ail. En effet, la culture a connu un excédent de production dans tous les pays producteurs. De ce fait, les prix et la demande ont été incroyablement bas. Par ailleurs, certaines importations en provenance de pays qui ne s’intéressent généralement pas au marché de l’UE, tels que la Turquie et l’Égypte, ont également été enregistrées.

L’administrateur de Agrimpex Farming, Antonio Tuccillo, une société spécialisée dans la distribution d’ail sur le marché italien, déclare : «Actuellement, la demande est inexistante. Par conséquent, nous nous attendons à un effondrement du marché pour la fin de cette année et pour le début de 2019. La production sud-américaine est en augmentation par rapport à la dernière récolte. De plus, cet automne, les cultures d’ail sont les mêmes que l’an dernier, tant en Europe qu’en Chine. Par conséquent, on s’attend à ce que le marché traverse une période difficile, même au printemps-été prochain ».

Antonio poursuit « Malheureusement, aucune amélioration n’est attendue car les productions sud-américaines sont abondantes et ont des prix très bas ».

Selon la même source, l’augmentation de la production en Chine a entraîné une baisse immédiate des prix. De plus, la quantité stockée dans les cellules frigorifiques a été beaucoup plus importante que l’an dernier.

Antonio affirme qu’aucune solution ne sera trouvée tant que la Chine ne limitera pas la production et la culture de l’ail . Il conclut «On espère que les prix en Chine soient si bas qu’ils renoncent à l’ensemencement d’ail par la suite »

Avec Freshplaza

Regardez aussi

4 000 ha de fruits rouges à Larache pour la campagne 2015-2016

Succès pour la neuvième édition du Festival de la fraise

Succès pour la neuvième édition du Festival de la fraise de Sidi Allal Tazi. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *