Accueil / Actualités / Actu internationales / Un tiers des américains consommeraient de l’eau contaminée

Un tiers des américains consommeraient de l’eau contaminée

Un tiers des américains consommeraient de l’eau contaminée par des composés fluorés selon un rapport de l’EWG.

Environ 110 millions d’Américains, soit plus d’un tiers de la population des Etats-Unis, peuvent être affectés par la consommation d’eau contaminée, selon un rapport publié mardi par l’ONG Groupe de travail pour l’environnement (EWG).

L’analyse de données inédites estime que les réserves d’eau du robinet pour environ 110 millions d’Américains sont contaminées par des composés fluorés, indique l’EWG, précisant que ce chiffre est environ sept fois supérieur aux estimations précédentes de 16 millions de personnes touchées.

Plus de 1.500 systèmes d’eau potable à travers le pays pourraient être contaminés par des produits chimiques antiadhésifs PFOA et PFOS, et des produits chimiques similaires à base de fluor, montrent les nouvelles analyses.

Cette découverte intervient au même jour où l’Environmental Protection Agency convoque une conférence sur les produits chimiques PFAS, une classe de produits chimiques toxiques incluant l’APFO et le SPFO, liés au cancer, aux maladies thyroïdiennes, à l’affaiblissement de l’immunité et autres problèmes de santé.

De 2013 à 2015, l’EPA a mandaté des tests nationaux pour les produits chimiques PFAS dans les systèmes d’eau publics, mais les résultats complets de ces tests, financés par les contribuables, n’ont jamais été rendus publics, indique l’EWG.

« Des millions de personnes ne sont pas informés que leur approvisionnement en eau a été contaminée par ces produits chimiques », affirme la même source, qui explique que les seuils de sécurité à l’exposition à ces toxines sont à 1 ppb, ce qui implique un niveau bien inférieur à ceux que l’Environmental Protection Agency (EPA) commence à signaler.

L’EWG demande à l’EPA d’examiner les installations d’eau potable du pays et de rendre les résultats publics, estimant essentiel de connaître les sites affectés afin d’améliorer la qualité de l’approvisionnement.

Regardez aussi

Une enveloppe de 18 MMDH pour la troisième phase de l’INDH

M. Dardouri se prononce sur la troisème de phase de l’INDH (2019-2023). La troisième phase …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *