Accueil / Technique / Cahier Technique / Agrumes: Attaque de Penicillium post-récolte
Agrumes: Attaque de Penicillium post-récolte

Agrumes: Attaque de Penicillium post-récolte

Lutter contre les attaques des Penicillium post-récolte.

Penicillium digitatum et italicum sont deux champignons à l’origine des plus grosses pertes post-récolte d’agrumes. Ils provoquent la moisissure totale des fruits en quelques jours seulement. Quelques mesures peuvent être mises en place afin d’éviter toute attaque de ces deux maladies.

Penicillium digitatum et Penicillium italicum sont deux champignons responsables de 80% des pourritures d’agrumes. Ils sont présents dans le monde entier et peuvent attaquer toutes les espèces d’agrumes. On les retrouve principalement dans les stations de conditionnement mais ils attaquent dès la récolte, dans le verger, et se propagent très vite s’ils ne sont pas détectés à temps.

P. digitatum: Pourriture verte

Penicillium digitatum ou pourriture verte sur citron
Penicillium digitatum ou pourriture verte sur citron

Penicillium digitatum est à l’origine de la pourriture verte. Il est facilement détectable en raison de sa couleur caractéristique verte/grise et de l’odeur d’éther qu’il dégage.

Au début de l’attaque, l’écorce du fruit s’éclaircit et devient molle. Ensuite, un duvet (mycélium) blanc se forme, puis s’étend de jour en jour et des spores vertes apparaissent dessus. A la fin, tout le mycélium est recouvert de spores vertes d’où le nom de « pourriture verte ». La pulpe du fruit est également atteinte par la moisissure : le fruit se momifie.

Penicillium digitatum attaque uniquement les fruits « blessés » dont l’écorce est fragilisée. Il se propage rapidement par l’air et peut attaquer tous les fruits blessés.

Sa pourriture est moins liquide, plus ferme que celle Penicillium Italicum mais le fruit est plus ratatiné.

P. digitatum: Pourriture bleue

Penicillium italicum ou pourriture bleue
Penicillium italicum ou pourriture bleue

La moisissure causée par Penicillium Italicum diffère de celle de Penicillium digitatum par sa couleur. En effet, ce deuxième champignon provoque une pourriture bleue-verte. L’écorce alentours devient très molle et humide (déliquescente).

Au début de l’attaque, l’écorce devient molle et s’éclaircie et un duvet blanc apparaît puis les spores bleues font leur apparition. La pulpe du fruit est aussitôt atteinte, l’infection est beaucoup plus profonde qu’avec P. digitatum. La moisissure s’étend de façon très asymétrique.

Penicillium Italicum se transmet lui aussi par l’air ou par contact direct.

Combinaison des deux Penicilliums

Il n’est pas rare que les agrumes soient attaqués par les deux Penicilliums en même temps. Généralement, P. Italicum est à l’origine de l’attaque primaire puis P. digitatum s’installe et prend le dessus. Lorsque les deux champignons sont combinés, l’écorce prend une teinte rougeâtre.

Lutter contre les attaques post-récolte

Les Penicilliums sont à l’origine de pertes post-récolte considérables. Si quelques fruits sont atteints, les champignons se propagent à vitesse grand V dans les stations de conditionnement où les conditions sont très favorables à la dissémination : grande quantité de fruits blottis les uns contre les autres, espace clos, etc. Une fois les fruits attaqués, il n’est pas possible de les soigner, il est donc impératif de les pré-traiter à l’aide d’un fongicide.

Afin d’éviter les pertes post-récolte, quelques mesures peuvent être mises en place comme :

  • L’observation et le contrôle des fruits à la récolte pour détecter une éventuelle attaque,
  • Traitement préventif des fruits dans les 24h après la récolte avec un fongicide,
  • Désinfection du matériel et des locaux de stockage,
  • Contrôle des paramètres tels que l’humidité, la circulation de l’air et la température de stockage,
  • Ne pas mélanger des fruits de variété ou de verger différents,
  • Eviter les ouvertures trop fréquentes du lieu de stockage. Dans la mesure du possible, limiter le remplissage de la chambre à 5 jours.
Avec l’Université de Brest

Regardez aussi

Agrumes: La fertilisation à base de calcium contre l’éclatement

Agrumes: La fertilisation à base de calcium contre l’éclatement

La fertilisation foliaire à base de calcium contre l’éclatement des agrumes. L’éclatement des fruits d’agrumes engendre de …