Accueil / Technique / Cahier Technique / Agrumes: Fertilisation potassique foliaire
Agrumes: Fertilisation potassique foliaire

Agrumes: Fertilisation potassique foliaire

Avantages de la fertilisation potassique foliaire sur les agrumes.

Les agrumes ont de forts besoins en potassium. Cet élément fertilisant impact le calibre, l’aspect visuel, la texture ainsi que le goût des fruits. La fertilisation potassique est donc un paramètre important pour obtenir de beau fruit, et par conséquence, de bons revenus. Les apports foliaires permettent d’exercer un contrôle sur la qualité finale du fruit.

Une bonne fertilisation foliaire a des effets bénéfiques sur la qualité des fruits d’agrumes. Le poids, la couleur, l’épaisseur de l’écorce, le calibre ou encore le goût sont améliorés. Notez toutefois que, quelle que soit la stratégie de fertilisation potassique, l’augmentation de la densité de plantation a de mauvaises conséquences sur la qualité du fruit.

Dans ce dossier, nous prendrons exemple sur une étude de terrain menée sur le rôle de la fertilisation potassique des agrumes. L’expérimentation a été réalisée par l’INRA sur des arbres de la variété de clémentinier Cadoux greffé sur Citrange carrizo dans la région du Ghrab (sol argileux). Nous parlerons ici de deux types de fertilisants contenant du potassium : celui à base de nitrate (KNO3) et celui à base de sulfate de potassium (K2SO4).

Le poids

La fertilisation potassique des agrumes augmente le poids de 6 à 8% en moyenne. Dans le cas d’une exploitation où la densité d’arbres est faible (6 pour 6 mètres), le poids moyen des fruits peut être revu à la hausse avec une application de nitrate (KNO3) concentré à 8% et réparti en 2 ou 3 applications. Si la densité est plus élevée, il faut augmenter la concentration. Ainsi, préférez un traitement avec un engrais à forte dose en trois applications.

Le calibre

L’application d’engrais en trois fois permet aussi d’améliorer le calibre. Selon l’étude réalisée, une triple application d’engrais foliaires de type nitrate (KNO3) concentré à 8% a donné entre 57 et 73% d’agrumes de calibre extra en fonction de la densité d’arbres sur la parcelle. Notez qu’une densité de plantation assez faible (6 arbres pour 6m) permet d’atteindre le meilleur calibre de fruit.

Les résultats de l’étude démontrent que deux applications ne sont pas suffisantes. Cette quantité ne permet pas d’atteindre un rendement avec un fort taux de fruits à bon calibre.

La couleur

Le traitement à base de potassium donne une couleur plus orangée à l’écorce des fruits, et ce, quelle que soit la densité de plantation. Lors de leur expérience, les chercheurs ont pu noter que le dosage et la fréquence les plus appropriés étaient différents selon la densité de population d’arbres :

  • Faible densité : 3 applications de KNO3 5% ou 2 de K2SO4 2,5%,
  • Moyenne densité (6 arbres pour 5 m) : 2 x KNO3 8% a eu le meilleur résultat,
  • Forte densité (6 arbres pour 3,5 m) : 3 x KNO3 5% a eu le résultat le plus satisfaisant.

Grâce à la fertilisation potassique, la couleur peut gagner jusqu’à 10 unités de teinte par rapport à un fruit non traité. L’Indice de Couleur (IC) est la mesure qui permet d’évaluer l’intensité de la couleur rouge/orangé, plus le chiffre est élevé, mieux c’est. L’amélioration de l’IC grâce aux engrais à base de potassium s’est avérée moins efficace sur les vergers à forte densité d’arbres. Les valeurs moyennes étaient de 5,52, 4,80 et 3,99 respectivement pour les faible, moyenne et forte densités. De plus, les chercheurs ont pu mettre en évidence le fait que le traitement par KNO3 a été plus efficace que celui à base de K2SO4.

Attention ! La surdose peut entraîner l’effet inverse. Elle provoque un retard de coloration quelle que soit la densité.

echelle-couleur-agrume

Épaisseur de l’écorce

La fertilisation potassique engendre un augmentation de l’épaisseur de l’écorce. Plus la concentration et le nombre d’application sont élevés, plus l’écorce s’épaissira. Ce paramètre est intéressant pour les exploitants car une peau épaisse induit une meilleure résistance aux ravageurs et au transport.

Goût

Les engrais potassiques ont un impact sur le goût du fruit et plus précisément sur l’acidité et la teneur en sucre. Une augmentation du nombre d’apports ou de la concentration a pour conséquence l’augmentation de l’acidité du fruit. Attention donc à ne pas exagérer des pulvérisations foliaires de fertilisants potassiques. Au contraire, la fertilisation permet d’augmenter le Taux de Sucre Soluble (TSS). Toutefois, sachez que la majorité des variétés contiennent un TSS déjà largement supérieur au taux exigé pour l’exportation.

Avec INRA et le Bulletin de Transfert de Technologie en Agriculture

Regardez aussi

Palmier dattier: Arbre providence des Oasis de Tafilalet

Palmier dattier: Arbre providence des Oasis de Tafilalet

Le palmier dattier est l’arbre providence des Oasis de Tafilalet. Le palmier dattier joue un …