Accueil / Technique / Dossier / L’agriculture verticale: un concept en plein essor !
L’agriculture verticale: un concept en plein essor !

L’agriculture verticale: un concept en plein essor !

L’agriculture verticale, un nouveau concept en plein essor.

L’agriculture verticale, ce nouveau concept futuriste, permet de faire pousser des fruits et légumes hors-sol en grande quantité, sur une petite superficie et sans besoin de soleil !

Au Maroc, une grande partie des fruits et légumes que nous consommons au quotidien est produite localement. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans toutes les régions du monde. Par exemple, certaines villes asiatiques ou du Moyen-Orient ont une forte déficience en terres arables. Au États-Unis, beaucoup de produits sont importés du Mexique ou du sud-ouest du pays. Pour se ravitailler, les pays importent des fruits et légumes qui font parfois des milliers de kilomètres. Ils sont alors cueillis verts, et arrivent à destination mûres mais souvent très fades.

C’est pour palier ces lacunes que les serres verticales ont été créées. Coup d’œil sur cette nouvelle agriculture aussi futuriste qu’efficace !

L’aéroponie

Les légumes poussent à travers un fin tissu organique, sans terre. L’aéroponie consiste à nourrir les plantes en vaporisant de l’eau et des nutriments sur les racines et les feuilles. Le soleil est remplacé par un éclairage LED à basse consommation. Les LED sont réglées sur une longueur d’onde optimale afin d’apporter les mêmes attributs que le soleil. Grâce au système de diffusion de brume, la consommation en eau est réduite d’environ 90%. L’aéroponie permet de produire des légumes sans pesticides, ils sont donc bio et garantis non OGM.

Un rendement maximum dans un minimum d’espace

Ces serres ressemblent à de grands hangars, elles ont une superficie de seulement quelques centaines de mètres carrées au sol et pourtant, on y cultive des hectares entiers ! Lorsqu’on pénètre dans le bâtiment des dizaines d’étagères se succèdent, aménagées du sol au plafond. Sur chaque étagère, des salades, des choux, de la menthe, des fraises, etc. Les serres produisent principalement des légumes légers tels que les légumes feuilles (salades, épinard, choux, etc) et herbes aromatiques.

Les serres verticales produisent en grandes quantités toute l’année. Les légumes arrivent rapidement à maturité : 12 à 16 jours pour les légumes-feuilles. Cela permet 22 à 30 récoltes par an, précise Sciences et Avenir.

Avantages de l’agriculture verticale

Malgré leur faible besoin en eau et leur étrange mode de production les légumes produits en serre verticale auraient exactement le même goût que ceux cultivés en plein champs. Selon les dégustations organisés auprès de consommateurs lambda, il n’y aurait pas de différence de goût.

Une serre contenant une surface de culture de 1 hectare permet de produire environ 3 millions de légumes-feuilles soit 800 tonnes par an. C’est 10 à 15 fois plus qu’en plein champs. Toutefois, une serre de ce type a un coût : 39 à 50 millions de dirhams.

Si l’aéroponie nécessite une forte utilisation d’électricité, les start-up à l’origine des serres verticales assurent que les LED utilisées sont dotées d’une technologie basse-consommation. De plus, les dépenses énergétiques sont compensées par la faiblesse des besoins en transport puisque que ces serres sont conçues pour être en ville et donc tout près des revendeurs, supermarchés et consommateurs.

Regardez aussi

Betterave à sucre: Calculer la rentabilité de l’exploitation

Betterave à sucre: Calculer la rentabilité de l’exploitation

Analyse économique de la culture de la betterave à sucre. Pour vous aider à anticiper …