[pro_ad_display_adzone id="4804"] comicom
Accueil / Technique / Dossier / La diversité agricole de Béni Mellal-Khénifra
La diversité agricole de Béni Mellal-Khénifra

La diversité agricole de Béni Mellal-Khénifra

L’agriculture dans la région de Béni Mellal-Khénifra.

La région de Béni Mellal-Khénifra contribue fortement à l’agriculture nationale. Des grandes cultures aux produits du terroir, sa diversité environnementale lui permet d’avoir une agriculture très variée.

Entre montagne, piémont et plaines, la diversité des climats et des sols offre à la région de Béni Mellal-Khénifra de nombreuses opportunités agricoles. En plus de sa richesse environnementale et naturelle, cette région à l’avantage d’avoir d’importantes ressources hydriques contrairement à d’autres régions du Royaume. Ses deux barrages, Bin El Ouidane et Ahmed El Hansali, totalisent une capacité de retenue de 1,9 milliards de m3. L’agriculture de Béni Mellal-Khénifra génère un chiffre d’affaires de 12 milliards de Dh et une valeur ajoutée agricole de 9 milliards de Dh. Cette branche d’activité contribue fortement au développement socio-économique puisqu’elle prodigue 32 millions de journées de travail à la population locale.

La région compte 960 000 hectares de superficie agricole utile dont 205 000 ha irrigués et 700 000 ha de parcours. La région est connue pour les grandes cultures (betterave à sucre, céréales et légumineuses) mais aussi pour des cultures plus spécifiques comme celles du piment niora, du sésame et du grenadier. Ces dernières sont des cultures à forte valeur ajoutée. L’élevage occupe aussi une place importante puisque le cheptel de Béni Mellal-Khénifra compte 4,5 millions de tête dont 2,9 millions d’ovins, 900 000 caprins et 400 000 bovins.

Piment Niora

Le piment doux ou Niora est la culture maraîchère la plus rentable de la région. Il est cultivé sur plus de 1000 ha pour une production de 25 000 tonnes de matière sèche ce qui représente 90% de la production nationale ! Le piment Niora a bénéficié d’un projet de développement dans le cadre du Plan Maroc Vert qui vise à renforcer les structures de valorisation avec la construction d’une unité de déshydratation, une de transformation et une autre d’emballage. Notons qu’il existe déjà 17 unités traditionnelles qui servent à la valorisation de ce produit. Cette culture génère une valeur ajoutée de plus de 18 millions de Dh et 150 000 journées de travail.

Sésame

Le sésame est aussi l’un des produits du terroir phares de Béni Mellal-Khénifra qui assure 95% de la production nationale. Il est cultivé sur une superficie de 2000 ha dans les provinces de Béni Mellal et Fkih Ben Saleh. Les exploitations de sésame sont généralement de petite taille : 2 ha environ. Les 1 800 tonnes produites annuellement génèrent un chiffre d’affaires de 28 millions de Dh et prodiguent 70 000 journées de travail à la population locale.

Grenadier

Le grenadier est principalement cultivé dans la province de Fkih Ben Saleh. Quelques 2 300 hectares sont plantés de cet arbre pour une production de l’ordre de 44 000 T ce qui correspond à plus de 45% de la production nationale. Le Plan Agricole Régionale a renforcé la filière grenade à travers la construction d’une station de conditionnement et d’emballage et d’une unité frigorifique d’une capacité de 1 200 T grâce des investissement de 13,5 millions de Dh.

D’une manière générale, l’agriculture de Béni Mellal contribue fortement à l’agriculture nationale. Elle contribue à hauteur de 28% à la production de céréales, 26% pour celle des betteraves à sucre, 19% pour les agrumes, 15% pour l’olivier, 15% pour la viande rouge et 14% pour le lait.

[wpproads id="24734" center="1"]

Regardez aussi

Combattre le virus de la mosaïque du pépino

Combattre le virus de la mosaïque du pépino

Moyens de lutte contre le virus de la mosaïque du pépino. Le Virus de la …