Accueil / Actualités / Actu internationales / 9 500 ha affectés par les tempêtes de grêle en Espagne

9 500 ha affectés par les tempêtes de grêle en Espagne

Espagne: 9 500 hectares ont été endommagées par les tempêtes de grêle à Valence.

Les fortes tempêtes accompagnées de grêle enregistrées en début de semaine en Espagne ont affecté environ 9 500 hectares de cultures, causant des dommages directs d’environ 7 millions d’euros, selon un rapport préparé par les services techniques de LA UNIÓ de Llauradors.

Ces tempêtes ont principalement touché les zones du centre et du sud-ouest des régions de La Costera (notamment Vallada, Canals, Montesa et Font de la Figuera), La Vall d’Albaida (Fontanars, Ontinyent , l’Alleria, Aielo de Malferit, Castelló de Rugat et Pobla del Duc), ainsi que la Ribera Alta (Gavarda, Tous, Antella, Càrcer, Alberic et La Garrofera, à Alzira).

La superficie totale touchée est estimée à environ 9 470 hectares (3 663 hectares à La Costera, 5 107 hectares dans la Vall d’Albaida et 712 hectares dans la Ribera Alta). 44% des superficies touchées correspondent aux agrumes, 32% aux kakis, 15% aux vignobles, 6% aux olives et 3% aux amandes.

Certaines des zones touchées ont déjà subi l’impact d’autres tempêtes de grêle et de gelées hivernales tardives cette année. Par conséquent, les dommages et les pertes économiques s’accumulent. D’autant plus que la région de La Costera avait déjà subi une forte tempête de grêle en juillet dernier qui a frappé pratiquement les mêmes zones municipales et touché près de 2 000 hectares en plus des gelées enregistrées à la fin de l’hiver Albaida et dans la Ribera Alta.

Il y a un risque de nouvelles tempêtes et de grêle pour quelques jours de plus, donc cette estimation pourrait encore changer.

LA UNIÓ demandera les mêmes mesures urgentes que les mois précédents pour les personnes affectées par des conditions météorologiques défavorables: la distribution gratuite de produits phytosanitaires, l’octroi d’aides directes aux exploitations agricoles endommagées par la grêle, l’aide de l’Union européenne pouvant aller jusqu’à 15 000 euros par exploitation, la réduction du module IRPF, l’exonération de l’IBI des parcelles cultivées et de leurs bâtiments, la réduction des cotisations sociales pour un an, la mise en place de prêts à intérêt subventionné et une série d’actions et d’aides pour les coopératives de commercialisation concernées.

Avec Freshplaza

Regardez aussi

Une belle opportunité pour les producteurs marocains d’huile d’olive

Plus de 50 000 visiteurs attendus au Salon Régional des Olives de Guercif

Ouverture à Guercif du 2ème Salon régional des olives, plus de 50.000 visiteurs attendus. La …

Un commentaire

  1. Les plantations d’agrumes ont deja ete victimes de la chaleur cette annee, et la production de certaines mandarines et clementines devraient chuter de 25 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *