Accueil / Actualités / Actu internationales / 4,1 tonnes de tomates ont été détruites en Russie

4,1 tonnes de tomates ont été détruites en Russie

La Russie s’interroge sur l’intégrité des certifications de tomates en Biélorussie.

Suite à une inspection phytosanitaire russe d’un lot de tomates fraîches provenant de la Biélorussie, 4,1 tonnes de tomates ont été détruites par doute deleur origine.

Sur la base des résultats de l’inspection des marchandises par l’inspecteur d’Etat de l’Administration Rosselkhoznadzor, il a été établi que 204 caisses de tomates se trouvaient dans le convoi. 170 d’entre eux ne portait aucune marque, et sur l’une des caisses il y avait un marquage indiquant que le pays d’origine du produit était l’Ukraine.

Par ailleurs, le certificat phytosanitaire a été délivré pour les produits en quarantaine pesant 2,1 tonnes alors que le poids des tomates fournies était de 4,1 tonnes.

Ainsi, Rosselkhoznadzor signale une violation des lois de la Fédération de Russie et de l’Union économique eurasienne et attire l’attention sur le manque de contrôle de l’Inspection d’État pour la production de semences, la quarantaine et la protection des végétaux lors de la délivrance des certificats phytosanitaires.

Avec Fruitnews

Regardez aussi

Organisation du secteur des fruits et légumes au Maroc

Comment s’organise le secteur des fruits et légumes au Maroc? Afin d’assurer une meilleure organisation …